Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 14:41

L'arrivée de la publicité sur notre blog nous a poussé à migrer vers une autre plateforme.
C'est désormais sur notre page Facebook que vous pourrez suivre l'actualité de MuMaBoX :
https://www.facebook.com/MuMaBoX.Le.Havre
Merci de votre fidélité et rendez-vous le 15 octobre au MuMa pour la première séance de la 5e saison !

Migration
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 07:43

Mercredi 15 octobre 2014 / 18 h

MATIERES D’IMAGE

En présence de Jacques Perconte

L’exposition que le MuMa consacre à Nicolas de Staël nous donne l’occasion d’interroger la matérialité de l’image.

Films de Nathaniel Dorsky, Paul Clipson, Stan Brakhage, Emmanuel Lefrant, Jacques Perconte

 

Mercredi 19 novembre 2014 / 18 h

LE PENDULE DE COSTEL

Documentaire de Pilar Arcila (2013, 68')

Dans le cadre du Mois du film documentaire, en présence de la réalisatrice.

Issus de la communauté Rom de Roumanie, Costel et sa famille élargie se déplacent entre la France, la Suisse et leur propre pays, à la recherche d’un moyen de gagner leur vie. Film de famille et archive poétique du présent, le documentaire se place à la croisée des regards et suit leur quotidien fait de débrouilles, de croyances et de survie.

 

Mercredi 10 décembre 2014 / 18 h

TEMPS DE GUERRE

Da la deuxième guerre mondiale à la guerre d'Afghanistan, comment les cinéastes, avec des formes très diverses, abordent la question.

Films de Henri Storck, Len Lye, Paolo Gioli, Yann Le Masson, Olga Baïdar-Poliakoff et René Vautier, John Smith, Jean-Gabriel Périot

 

Mercredi 14 janvier 2015 / 18 h

A MESSENGER FROM THE SHADOWS

Film de Norbert Pfaffenbichler (2013, 60')

Un hommage à Lon Chaney, "l'homme au 1000 visages".

 

Infos pratiques

Les projections ont lieu dans L’auditorium du Musée d'art moderne André Malraux - MuMa Le Havre

2, boulevard Clemenceau / 76600 Le Havre


renseignements :  02 35 19 62 72

museemalraux@ville-lehavre.fr

MuMa Le Havre


L’entrée est libre dans la limite des places disponibles

28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 15:22

Mercredi 14 mai 2014 à 18 h

RENCONTRE AVEC NICOLE BRENEZ, historienne, théoricienne, programmatrice et enseignante de cinéma, spécialiste des cinématographies d’avant-garde.

 

Ciné-Train (Medvedkine), Kino Glass et Kino Pravda (Dziga Vertov), Prokino (Genjû Sasa), Frontier Films (Strand/Hurwitz), Newsreel (Robert Kramer), Ciné-Tracts (Chris Marker), Cine-Giornali (Cesare Zavattini), Camera War (Lech Kowalski)… Les noms des entreprises révolutionnaires dans l’histoire du cinéma claquent comme deux ou trois balles. Que nous enseignent les expériences historiques en matière d’organisation pratique, de travail formel et de diffusion de la contre-information ? Et quelles sont les formes visuelles de la contre-information contemporaine ? Depuis les formes activistes traditionnelles et de plus en plus massives grâce aux technologies numériques, jusqu’aux initiatives plasticiennes les plus singulières, un éventail immense et passionnant se déploie et s’enrichit chaque jour sous nos yeux. On évoquera notamment les pratiques de Jean-Luc Godard, Lech Kowalski, Al Fadhil, Clarisse Hahn, Florence Lazar, Bani Khoshnoudi, du Collectif 360 degrés et même plus.

 

Lech Kowalski / Camera War, épisode n° 7 ‘President Bush’

Lech Kowalski / Camera War, épisode n° 7 ‘President Bush’

Programme :

Lech Kowalski
Camera War, épisode n° 7 ‘President Bush’
2008, 10’

Clarisse Hahn
Prisons — Notre corps est une arme
2012, 12’

 

Infos pratiques

Les projections ont lieu dans L’auditorium du Musée d'art moderne André Malraux - MuMa Le Havre

2, boulevard Clemenceau / 76600 Le Havre


renseignements : 02 35 19 62 72

museemalraux@ville-lehavre.fr

MuMa Le Havre


L’entrée est libre dans la limite des places disponibles

13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 17:36

Mercredi 16 avril 2014 à 18 h

Philosophe, essayiste, poète, éditeur, voyageur, photographe, cinéaste, vidéaste, plasticien, créateur sur Second Life et sur Internet… il n’est quasiment pas de formes d’expression intellectuelle et artistique que Chris Marker n’ait pratiquées, du début des années 1950 jusqu’à sa mort en juillet 2012.

Afin de rendre hommage à l’homme-siècle aussi prolifique que mystérieux, nous avons choisi, parmi son abondante filmographie, de montrer deux films qui à quarante ans d’intervalle interrogent l’ambiguïté entre fiction et réalité.

 

L’Ambassade / 1973, 21’

Un «film super 8 retrouvé» après un coup d’état.

 

Stopover in Dubaï / 2011, 27’

Reconstitution du meurtre d’un chef du Hamas grâce aux archives de vidéosurveillance.

 

 

Infos pratiques

Les projections ont lieu dans L’auditorium du Musée d'art moderne André Malraux - MuMa Le Havre

2, boulevard Clemenceau / 76600 Le Havre


renseignements : 02 35 19 62 72

museemalraux@ville-lehavre.fr

MuMa Le Havre


L’entrée est libre dans la limite des places disponibles

 

14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 11:08

Mercredi 12 mars 2014 à 18 h

 

My Dubaï Life / 2011, 59', vidéo, couleur

Un film de Christian Barani

Production : Khiasma

Avec ce film, Christian Barani met en scène sa plongée sensorielle dans l’univers troublant de Dubaï. Filmant comme à son habitude au plus près des corps de longues séquences envoûtantes, il dévoile derrière l’exubérante illusion de cette ville-Etat et de ses paysages, la réalité d’un monde brutal et sans loi.

Dans son travail, Christian Barani questionne les codes du documentaire et construit, à travers une expérience engageant un corps/caméra dans l’espace, une représentation subjective contredisant la distinction classique entre documentaire et fiction. Depuis 1997, il réalise des films linéaires, des installations, des performances qui sont montrés dans de nombreux festivals de cinéma, musées et centres d’art en Europe.

My Dubaï Life

Le film sur le site de Phantom

Dans le cadre du Mois de l’architecture contemporaine en Normandie, en partenariat avec la Maison de l’architecture de Haute-Normandie.

 

 

logotype-MAC-web.jpg

Infos pratiques

Les projections ont lieu dans L’auditorium du Musée d'art moderne André Malraux - MuMa Le Havre

2, boulevard Clemenceau / 76600 Le Havre


renseignements : 02 35 19 62 72

museemalraux@ville-lehavre.fr

MuMa Le Havre


L’entrée est libre dans la limite des places disponibles

18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 13:45

Mercredi 12 février 2014 à 18 h

Dans l’histoire de l’art contemporain, le corps a été un medium particulier dans le sens ou il implique un engagement physique de l’artiste qui n’est pas nécessairement présent avec d’autres supports : ce n’est qu’avec l’action painting et l’avènement de l’expressionnisme abstrait dans les Etats-Unis des années 50 que l’on réalise que le peintre peint (aussi) avec son corps. Puis avec Gutai au Japon, les actionnistes à Vienne, Fluxus et le body art – ou art corporel, et bien d’autres artistes hors de tout mouvement, le corps devient tout ou partie du langage artistique.

Ce corps performant, filmé selon divers régimes – de la captation au théâtre intime, nous donnera un aperçu de la création dans le domaine de la performance, territoire de l’art ou Histoire, sexualité et genre sont interrogés.

 

Kurt Kren
6/64 Mama und Papa
1964, 4’

 

 

 

 

 

 

 

10/65 Selbstverstümmelung
1965, 5’19

 

 

 

 

 

 

 

Marina Abramovic
Thomas lips (The Stars)
1975-1993, 1’13

 

collection FRAC Lorraine

 

 

 

 

 

Sigalit Landau
Barbed Hula
2001, 2’

 

collection FRAC Lorraine

 

 

 

 

Carolee Schneemann & Maria Beatty
Interior scroll
1975-95, 7’30

 

 

 

 

 

 

 

Eduardo Kac
Porn Poetry
1982, 5’

 

 

 

 

 

 

 

Steven Cohen
Chandelier
2002, 16’25

 

 

 

 

 

 

 

 

Jack Smith
Hot air specialists
1980, 4’

 

 

 

 

 

 

 

Francis Alÿs
Gringo
2003, 4’12

 

collection FRAC Haute-Normandie

 

 

 

 

Jean-Michel Denoual

En  sa présence
Opération coups de poings
2013, 2’

 

 

 

 

 

 

Pascal Lièvre
Savoir aimer
2004, 1’40

 

 

 

 

 

 

 

Evénement en relation :

Le corps dans la performance

Conférence d’Olivier Lussac dans le cadre de l’Université populaire

Lundi 3 février à 18h30

université du Havre / amphi 6 UFR Lettres et sciences humaines
 

 

Infos pratiques

Les projections ont lieu dans L’auditorium du Musée d'art moderne André Malraux - MuMa Le Havre

2, boulevard Clemenceau / 76600 Le Havre


renseignements : 02 35 19 62 72

museemalraux@ville-lehavre.fr

MuMa Le Havre


L’entrée est libre dans la limite des places disponibles

17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 13:39

Mercredi 15 janvier 2014 à 18 h

La mondialisation en marche s’accompagne de phénomènes qui semblent la contredire : les territoires se fragmentent et les frontières se multiplient. Les murs s’érigent, censés garantir la sécurité à ceux qu’ils entourent, les symboles identitaires s’affichent toujours plus nombreux et imposants.

Pour les uns, la frontière est une protection, pour les autres, un obstacle qu’il faut franchir à tout prix malgré la peur et l’humiliation car au-delà, il y a la promesse (le mirage ?) d’une vie meilleure : trouver un travail, revoir l’être aimé…
Les frontières dont il s’agit ici ne sont pas de celles, presque abstraites, que l’on franchit
dans l’insouciance, mais une réalité bien concrète qui fait violence aux hommes.

 

Norman McLaren

Voisins

1952, Canada, 8’

 

 

 

 

 

 

 

 

Mounir Fatmi
La terre la moins chère
2004, Maroc, France, 10’

 

 

 

 

 

 

 

 

Bouchra Khalili
Mapping Journey
2008, France, 7’30’’

 

 

 

 

 

 

 

 

 


John smith
Dirty pictures
2007, Grande-Bretagne, 14’

 

 

 

 

 

 

 


John smith

Flag mountain
2010, Grande-Bretagne, 8’

 

 

 

 

 

 

 


Chaja Hertog & Nir Nadler
Nation for two
2012, Israël, Pays-Bas, 15’
 

 

 

 

 

 

 

Infos pratiques

Les projections ont lieu dans L’auditorium du Musée d'art moderne André Malraux - MuMa Le Havre

2, boulevard Clemenceau / 76600 Le Havre


renseignements : 02 35 19 62 72

museemalraux@ville-lehavre.fr

MuMa Le Havre


L’entrée est libre dans la limite des places disponibles

22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 14:21

Mercredi 11 décembre 2013 à 18 h

En marge de l'exposition Bernard Plossu. Le Voyage mexicain qui se tient au MuMa du 19 octobre 2013 au 5 janvier 2014, deux films réalisés à la même période par le photographe, dont l'imaginaire est nourri par les séances de son adolescence à la Cinémathèque  française.

Le Voyage mexicain / 1965-66, 32', vidéo, couleur

Création sonore et musicale : Joaquim Plossu

En arrivant au Mexique, j’avais en tête surtout les superbes paysages du film Vera Cruz de Aldrich ! Sans doute aussi O’Cangaceiro, au Brésil, vu à la Cinémathèque à Paname. Et d’autres westerns gringos où les mexicains sont faussement représentés. Mais là, voilà des amis qui me montrent un autre monde, une autre vie ! Guillermo m’emmène au bout du ciel, sur les pistes jusqu’à la plage sauvage de Cipolite où on vit sur le sable, Bill m’emmène, lui, dans l’épopée beatnik, la route, la défonce, la liberté totale, planant ! Super herbe ! Je photographie, et je continue à filmer n’importe comment, comme à Paris avant, juste pour « voir » ! Mais là, le pays est plus fort que moi, et il en sort plein d’images hallucinantes ! En photo, je mets ce que je trouve comme films, couleur ou noir et blanc, et je filme aussi en même temps, puisque j’ai cette petite camera 8 ! ... qui tombe à l’eau dans la jungle du Chiapas , aïe ! J’en retrouve une plus tard en Super 8, et je continue... On va n’importe où, la vie plane et c’est le voyage vraiment mexicain, de route en ville, de village en jungle, on y va, sans but, tous...
Bernard Plossu, 2011

Bernard Plossu cinéaste

On the road / 1966, 22'10, vidéo, couleur

Vivant au Mexique, l’été 66 je file en Californie chez un ami, au nord. Jamais allé aux USA avant, j’ai 21 ans, et ma caméra Super 8 mm (celle en 8 est tombée à l’eau au Chiapas). Et sans le savoir, je tombe en plein sur le début de la grande époque hippie, habitant à Frisco chez Patty la hippie stoned, et passant plein de temps chez mes amis à Big Sur : le bol ! Là je filme, la nature, la brume, les maisons en bois, et le festival folk avec les soeurs Baez !
Puis je file dans l’ouest, voilà des cow-boys, et des indiens qui dansent, devenu interdit plus tard, de les filmer ! Des tranches de vie américaines des années 60, tel quel...
Bernard Plossu, 2011

Bernard Plossu cinéaste

Infos pratiques

Les projections ont lieu dans L’auditorium du Musée d'art moderne André Malraux - MuMa Le Havre

2, boulevard Clemenceau / 76600 Le Havre


renseignements : 02 35 19 62 72

museemalraux@ville-lehavre.fr

MuMa Le Havre


L’entrée est libre dans la limite des places disponibles

17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 14:55

Mercredi 20 novembre 2013 à 18 h

 

Free radicals

Une histoire du cinéma expérimental

Pip Chodorov / 2011 / 1h18 / vidéo / couleur

 

Cinéaste et compositeur de musique, le new-yorkais Pip Chodorov est le grand artisan de la diffusion, en France, des œuvres cinématographiques de la scène underground américaine. Avec sa société Re:Voir, il a édité les films et les écrits de Jonas Mekas, Stan Brakhage, Michael Snow, Peter Kubelka et bien d'autres encore.

Touchant et personnel, ce documentaire qui servira de guide à tous ceux que titille le désir de plonger dans de cette époque, en prolonge la démarche. Les "radicaux libres" auxquels le titre fait référence, ce sont ces artistes qui ont tiré, dans les années 1920, puis dans les années 1970, le cinéma vers la poésie visuelle expérimentale. On y croisera un peu tout le monde, dans des interviews, ou des images d'archives parfois mythiques (moment magnifique, en particulier, où Hans Richter et Jonas Mekas font sauter en l'air, comme une enfant, Peggy Guggenheim...).

On verra des extraits de leurs films, suffisamment longs pour faire ressentir quelque chose de la nature singulière de chacune des œuvres choisies. La belle idée de Pip Chodorov est d'avoir raconté cette histoire collective à la première personne, comme celle d'un monde dans lequel il serait tombé naturellement, étant petit, et qu'il a ensuite contribué à façonner au gré de ses affinités électives.

En faisant résonner ses propres films de famille, dont l'image a accidentellement été anamorphosée par le pipi de son chien, avec les expérimentations hallucinées de Stan Brakhage, il rend un bel hommage à cette frange du cinéma trop souvent réduite à une citadelle hermétique alors qu'elle est plutôt un espace ouvert à tous les vents, où le hasard, le bricolage, et l'humour ont souvent joué un grand rôle.

Isabelle Régnier, Le Monde, 13/11/2012

Dans le cadre du Mois du film documentaire en partenariat avec la bibliothèque municipale Armand Salacrou, la bibliothèque et le service culturel de l’université du Havre, le festival Du Grain à démoudre.

 

Programme complet sur :

Le cinéma autrement au Havre 2013

 

Infos pratiques

Les projections ont lieu dans L’auditorium du Musée d'art moderne André Malraux - MuMa Le Havre

2, boulevard Clemenceau / 76600 Le Havre


renseignements : 02 35 19 62 72

museemalraux@ville-lehavre.fr

MuMa Le Havre


L’entrée est libre dans la limite des places disponibles

25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 13:33

Mercredi 16 octobre 2013 à 18 h

En présence des artistes

 

Ce programme réunit deux artistes qui vivent non loin du Havre et ont en commun de produire une œuvre singulière, ancrée dans le littoral du Pays de Caux, bordé par les falaises (Vattetot-sur-Mer, Bénouville).

 

Pierre Creton
Le marché (petit commerce documentaire) / 2010, 30’, vidéo, couleur

 

En 1990, en même temps que je rencontrais l’apiculteur Marcel Pilate qui changea ma vie (qui m’en donna le goût, plus exactement) et qui m’embaucha, je découvrais grâce à Michel Surya, dans sa biographie sur Georges Bataille La mort à l’œuvre le nom d’Alexandre Kojève. Je fis alors un film sur un thème à la fois musical et philosophique, celui du voisin et de la vicinalité (Le vicinal) qui associait Pilate et Kojève dans une lecture fragmentée de l’introduction à la lecture de Hegel : "Le Désir humain doit porter sur un autre Désir. Pour qu’il y ait Désir humain, il faut donc qu’il y ait tout d’abord une pluralité de Désir (animaux)". Plus loin : "Dans la ruche il y a division du travail"… Vingt ans plus tard à Fécamp, sur le lieu même où j’avais accompagné Marcel Pilate pour vendre le miel : Le marché, j’apprenais la présence de Michel Surya comme habitant voisin. La rencontre avec l’homme eut lieu, plus belle que ce que j’aurais pu imaginer ou espérer. Entre temps il avait publié Portrait de l’intermittent du spectacle en supplétif de la domination. Une position que je partageais : "On regardera un jour cette époque comme celle qui, au moyen du marché, soumit l’art aussi parfaitement que, quelques siècles plus tôt, les princes et le clergé le soumettaient absolument". J’ai choisi pour ma part un autre marché, plus humain (animaux), comme communauté. J’ai eu envie de filmer ce marché et pour rendre hommage à Surya de revisiter Kojève, qui décidément continuait de me faire rire. Sabine Haudepin (en voisine, aussi) sut parfaitement exprimer par sa lecture ce sentiment.

Pierre Creton - Sophie Roger

Sophie Roger
Le point aveugle / 2012, 30’, vidéo, couleur

 

Avec Les jardiniers du petit Paris (FID 2010), Sophie Roger marquait déjà toute l’attention qu’elle porte au paysage et aux plantes, à la fois écrins et métaphores. Le point aveugle, filmé depuis l’espace clos d’un jardin normand nous en offre une nouvelle variation.

En prologue, une femme dans un cabinet d’ophtalmologie, vue à travers une machine devenue à l’écran pupille, alors qu’il est question de trouver le point aveugle, cette partie infime de la rétine qui ne voit pas. Histoire de regard et d’image manquante ? Puis, dans un jardin à l’atmosphère teintée de fantastique : une silhouette entr’aperçue, une femme silencieuse et les plantes qu’elle soigne, des fleurs filmées au plus près de leur surface soyeuse, un pied de gurunna que l’on replante, des graines que l’on récupère, la reproduction d’un double portrait peint par Pontormo, un œil qui se révèle derrière le trou qui creuse une large feuille verte. Autant de signes énigmatiques, semés par touches. Et aussi, furtives, des images du Chili, puis un crâne. Peu à peu, les pièces s’assemblent, un tableau s’esquisse. Les images et les sensations d’ici semblent résonner avec le paysage de là-bas.

Sans un mot, tout de pudeur et de délicatesse, Le point aveugle dessine le halo d’une histoire où l’amitié et le souvenir en seraient les biens précieux, auxquels il convient de prodiguer les soins les plus attentionnés, comme à cette plante déplacée, fragile. (Nicolas Féodoroff / FID MARSEILLE 2012)

Pierre Creton - Sophie Roger

Infos pratiques

Les projections ont lieu dans L’auditorium du Musée d'art moderne André Malraux - MuMa Le Havre

2, boulevard Clemenceau / 76600 Le Havre


renseignements : 02 35 19 62 72

museemalraux@ville-lehavre.fr

MuMa Le Havre


L’entrée est libre dans la limite des places disponibles

Mumabox

  • : MuMaBoX
  • : Une saison d'images en mouvement au Musée d'Art Moderne André Malraux. Les projections, gratuites et accessibles à tous ont lieu un mercredi par mois à 18 h. Programmation : Christophe Guérin
  • Contact

MuMa Le Havre

Le musee Malraux philippe breard   2, Bd Clemenceau

   76600 Le Havre

   tel : 02 35 19 62 62

   site du MuMa

Recherche